blakboulé


blakboulé
  part. passé.
  L'édition de la Pléiade IV (1248) consacre une note à ce mot : 'signifie rejeter, repousser, dans un vote, par un emprunt à l'anglais to blackball, mettre dans l'urne noire'. Céline redonne ici son caractère concret à la boule que le français a déjà réintroduite dans le forme même du mot. Le prisonnier, dans la cage, est rejeté d'un mur à l'autre comme une boule'.
   'Happé, blackboule ! (je vous parle de la cage)', F1, 49.

Dictionnaire Céline. 2014.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.