branquigne
  n.f.
  Note de la Pléiade (IV, 1296) : 'Branquigner, à partir duquel est formé branquigne, est issu de branquignoler, 'traîner de ci, de là en se livrant à de petits vols'. De son côté, le DFNC indique qu'un branque est une personne au comportement imprévisible, un peu fou, qu'il a d'abord désigné, un âne, puis un mauvais ouvrier. Pour la formation de ce nom, la note renvoie à A. Juilland, Les Verbes de Céline, IIème partie.
   'Je me précipite à l'aide ! le mouvement de ma part !... J'en entraîne dix ! quinze à moi, là, des branquignes...' F1, 150.

Dictionnaire Céline. 2014.

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”